Rechercher
  • marylinecd

Jésus ou Yeshua en hébreu (4 av. J.-C. - 30 ap. J.-C.)

Depuis la nuit des temps, il y a eu un flot continu de Grands Enseignants, de Grands Maîtres qui ont dispensé la Sagesse Eternelle sur terre tel un fil d’Ariane à travers les siècles et ce fil conducteur communique à l’humanité la sagesse sacrée et la vérité de la lumière de l’âme.


Jésus (Yeshua en hébreu) fut le Grand Maître de l’Ere des Poissons (0 - 2012 ap. J.-C.) et son enseignement fondamental fut la fraternité et l’amour universal symbolisé par les deux poissons dans le symbol astrologique des Poissons et qui était l’emblème du christianisme, la religion fondée au début de cette ère-là. Il a aussi promulgué l’égalité : tous les êtres humains sont les fils de Dieu à égalité, tout le monde à accès à Lui.


Selon Jésus, nous pouvons trouver Dieu non pas en regardant à l’extérieur de nous-mêmes ou par l’intermédiaire des autorités ecclésiastiques, mais en vivant la vraie fraternité et en laissant l’amour qui est en chacun de nous se répandre et toucher tout le monde. Notre Divinité se trouve en nous et le Chemin du Retour consiste à vivre cette Divinité dans le monde temporel. Les mots de Jésus pourraient difficilement être plus précis :


“le Royaume de Dieu est en vous“ (Luc 17:21).


On a dépeint Jésus comme le seul être Divin à être incarné dans la chair, le seul fils de Dieu qui est venu nous sauver et qui est mort pour nous pêcheurs. C’est la version, nous l’avons compris, de l’Eglise Catholique, une version corrompue qui a élevé Jésus à quelqu’un d’inaccessible et supérieur pour mieux nous maintenir sous l’autorité ecclésiastique de sa structure hiérarchisée.


Les enseignements de Jésus sont très simples et très accessibles. Personne ne nous sauve, nous nous sauvons nous-mêmes. Nous sommes tous Fils de Dieu et notre essence profonde n’est pas différente de celle de Jésus. La seule différence avec nous est qu’il a vécu, comme les autres Grands Maîtres de la Lignée comme Hermès, Zarathustra, le Buddha, Pythagore, etc. de manière à pouvoir vivre son essence divine dans le monde temporel, ici sur terre : en bref, il a vécu avec son âme.


Jésus est né dans une famille humble et il était avant tout un homme ordinaire du peuple. Il n’était pas le seul porteur du nouveau message de fraternité, d’amour et d’égalité car d’autres initiés autour de lui, comme sa femme Magdalena, Pierre et de nombreux autres disciples avaient également des rôles à jouer. Lui et ces initiés enseignaient la vraie loi de Dieu : vivre la vraie fraternité et l’amour et la communauté autour de lui le soutenait. Tous oeuvraient ensemble pour développer de vraies notions de travail de groupe et de famille et les vertus du travail commun pour évoluer. Jésus vivait une vie simple travaillant comme menuisier/charpentier dans son échoppe. La manière de dispenser ses enseignements était claire et simple : vous pouviez le rencontrer au marché local ou vous lui rendiez visite dans son échoppe. Selon ses enseignements, tout le monde est complètement égal à son voisin, tout le monde est un Fils de Dieu. Personne ne bénéficie d'un traitement spécial et personne n'est, par essence, plus proche de Dieu qu'un autre ; nous sommes tous des Âmes de l'Âme Unique. Par conséquent, peu importe qui vous êtes, où vous êtes ou ce que vous faites ; le même potentiel d'évolution et de connexion à notre Divinité est disponible pour tous.


Personne n’est plus puissant que l’homme ou la femme qui vit connecté à son âme. Le véritable pouvoir vient de l’intérieur et n’est jamais exercé sur ou au-dessus d’un autre, contrairement à la corruption et à l’abus d’autorité qui ravageaient la société à son époque. Les forces de la jalousie dirigées contre Jésus venant de la part des Pharisiens et autres autorités religieuses de l’époque ne tardèrent pas à se manifester. Ils ont vu un homme très sage qui avait une connexion étonnante avec la Vérité et la Divinité mais qui vivait simplement et en toute transparence en comparison avec l’immense arrogance et les illusions d’élitisme qui régnaient parmi les Pharisiens et autres autorités religieuses qui se croyaient supérieurs et baignaient dans les privilèges. Les Esséniens (dont Jésus faisait partie) eux-mêmes mais dans une moindre mesure étaient eux-aussi dans l’illusion qu’ils étaient plus initiés et “meilleurs“ ou plus avancés que le reste de l’humanité. Jésus a accompli le rôle spécifique qu’il était venu jouer, à savoir montrer à tous combien il peut être simple de vivre la lumière de l’âme, l’amour et, en tant que membre de la communauté essénienne, tirer les Esséniens de leur insularité, leur montrer qu’ils devaient vivre en incluant l’ensemble de l’humanité plutôt que comme une communauté fermée, repliée sur elle-même. En fait, toute l’humanité doit évoluer, personne ne peut être laissé sur le bort du chemin.


Jésus était un simple artisan, un mari et un père et c’était également un initié et un serviteur de Dieu dévoué au Plan Divin et le pouvoir temporel ne l’intéressait pas ainsi que les appâts de ce monde corrompu et de ses illusions qui était la société de cette époque - et qui est toujours d’actualité de nos jours !

Ce que Jésus a enseigné était simplement : alignez-vous sur cette essence divine qui est en vous, sortez-la dans le monde et vivez-la dans la vie de tous les jours, et par là vous vous sauvez et vous offrez par réflexion aux autres de suivre votre exemple sans aucune attente.


Jésus a apporté la quotidienneté de Dieu, l’équilibre parfait entre l’ordinaire et l’extraordinaire. Il reste des traces de cette vérité dans certains évangiles de Thomas et quelques autre évangiles gnostiques. Les quatre évangiles canoniques du Nouveau Testament ont été lourdement édités et révisés par la main corrompue de l’Eglise au cours des siècles et doivent être lues avec beaucoup de discernement énergétique bien que des quatre évangiles, celle de Jean soit peut-être le plus proche de la vérité du message de Jésus.


Les personnes qui rencontrait Jésus était profondément touchées car c’était une personnes tellement aimante. Il parlait à tout le monde et il traitait tous les gens de la même manière aimante et profondément respectueuse les considérant tous comme des fils de Dieu égaux en faisant ainsi voler en éclat l’illusion du statut social et du prestige. Chaque parole qu’il proférait avait un pouvoir de transformation, de guérison. Tout le monde était accueilli avec amour y compris les autorités religieuses et les bureaucrates corrompus. Dans la simplicité de son amour pour l’humanité, il rencontrait tout le monde. Une nouvelle ère de fraternité et d’égalité universelle était née.

C'est son message, qui reste le nôtre aujourd'hui : nous avons la possibilité de guérir les autres et changer leur vie simplement par la façon dont nous nous connectons avec les gens et leur parlons en toute simplicité et en toute égalité, de fils de Dieu à fils de Dieu.


21 siècles plus tard… en vérité, qu’avons-nous fait du message de Jésus. Il semble qu’en tant qu’humanité, nous ne l’avons pas compris. Notre coeur est toujours fermé à l’amour pour nous-mêmes et pour les autres et la fraternité est une belle abstraction qui reste du domaine de l’utopie. Il est venu pour nous réveiller mais, pour la plupart, nous sommes encore endormis.




Inspiration : www.unimedliving.com







31 vues0 commentaire