Rechercher
  • marylinecd

L’activité physique au quotidien, une thérapie naturelle primordiale pour notre santé

Une activité physique régulière nous aide à être en forme. Elle regroupe l’ensemble des mouvements du corps produit par les muscles, entraînant une dépense d’énergie supérieure à celle qui est dépensée au repos. L’activité physique n’est pas que la pratique sportive, elle est constituée de tous les déplacements actifs (marcher, faire du vélo, monter et descendre les escaliers), les activités domestiques (faire le ménage, bricoler, jardiner) et les activités professionnelles quand on fait un travail physique par exemple.


Résumons ici que ce dit l’Organisation Mondiale de la Santé sur l’activité physique :


  • L’activité physique est très bénéfique pour la santé du coeur, du corps et de l’esprit.


  • L’activité physique contribue à la prévention des maladies non transmissibles telles que les maladies cardiovasculaires, le cancer et le diabète.


  • L’activité physique réduit les symptômes de dépression et d’anxiété.


  • Elle améliore les capacités de réflexion, d’apprentissage et de jugement.


  • Elle contribue à une croissance et un développement sains chez les jeunes.


  • Elle améliore le bien-être en général.


  • Jusqu’à 5 millions de décès par an pourraient être évités si la population mondiale était plus active.


  • Les personnes ayant une activité physique insuffisante ont un risque de décès majoré de 20% à 30% par rapport à celles qui sont suffisamment actives.


  • Plus de 80% des adolescents dans le monde n’ont pas une activité physique suffisante.


  • Plus d’un quart de la population adulte mondiale (1,4 milliard de personnes) n’est pas suffisamment active.


  • Les niveaux de sédentarité sont deux fois plus élevés dans les pays à revenu élevé que dans les pays à faible revenu.


Et comme la population vieillit et que le nombre de personnes âgées de 80 ans ou plus devrait tripler entre 2020 et 2050 pour atteindre 426 millions, il devient très important de maintenir un corps en meilleure forme possible le plus longtemps possible.



Comment pratiquer notre exercice quotidien ?



On l’a compris l’activité physique et l’exercice réguliers sont essentiels si l’on veut bénéficier d’une santé physique et morale optimum. Mais il est essentiel de considérer comment nous pratiquons cet exercice.


Or, les gens ont des emplois du temps de plus en plus surchargés avec les femmes jonglant leur travail, leur carrière, leur maison et leur enfants. A la fin de la journée, nous sommes souvent épuisés et faire de l’exercice ajoute à la pression que l’on éprouve. Comme le sport et l’exercice modifient les sécrétions de dopamine, d'adrénaline et d’endorphine, ces substances agissent au niveau cérébral et apportent une sensation temporaire de bien-être qui soulage l’intensité de l’existence que l’on mène. Nous nous retrouvons avec des journées XXL ! Et un épuisement XXL également ! Lorsque nous faisons de l’exercice pour soulager le stress, nous nous poussons et nous nous motivons à en faire un peu plus chaque semaine, à faire travailler notre corps plus fort qu’il ne le veut ou qu’il n’en est capable, puis il se blesse et a besoin de l’aide d’un praticien de santé pour réparer les dégâts.


Le corps aime le mouvement : la circulation sanguine est stimulée dans tout le corps, le système nerveux reçoit plus d'oxygène, le cœur est un muscle qui aime travailler plus fort et battre un peu plus vite, l’enveloppe physique aime être étirée et assouplie. Mais ce que le corps n'aime pas, c'est le tout ou rien. Une personne qui travaille toute la journée, tous les jours, à l'ordinateur et ne fait aucun autre exercice, puis qui fait de l'exercice tout le week-end, se sentira léthargique dans la phase de sédentarité et aura des douleurs dans la phase d’exercice. D’où l’importance d’un exercice respectueux du corps et régulier.



Activité physique et exercice en douceur



Notre corps aime la douceur et les mouvements doux et réguliers qui actionnent tous les systèmes de notre corps. Cela varie bien sûr en fonction de notre état de santé général, de notre âge, de nos limitations en matière de maux et maladies. Le même exercice ne sera pas bon pour tout le monde et nous devons constamment nous adapter à ce qui est bon pour nous. En vieillissant, nous ferons naturellement moins d’exercice, après une maladie, nous devrons y aller en douceur pour retrouver notre niveau de forme. Il est donc essentiel de discerner ce que le corps demande à tout moment.


La façon dont nous bougeons est donc à considérer et plus un mouvement sera effectué en douceur et en pleine conscience, plus il sera bénéfique.

Faire de l'exercice agit sur notre santé physique, émotionnelle, psychologique et se mouvoir en connection avec notre corps constitue un moyen de prendre soin de soi et de s'épanouir. Faire de l'exercice de cette manière n'inspire pas seulement un sentiment accru d'estime de soi et de bien-être, mais nous encourage aussi à ne pas pousser notre corps au-delà de ses capacités.


La clé est la connexion avec le corps, en choisissant de ressentir et d’être consciemment présent avec notre corps pendant l’exercice et en honorant le corps entier et l’être dans chaque mouvement. L'intensité d'une séance d'exercice est contrôlée en fonction de la qualité de la respiration et de la présence de tout signe de tension ou de contrainte physique dans le corps, y compris la qualité de notre posture et de notre tissu conjonctif.


L'exercice peut être un moyen de développer un lien d'amour et une relation intime avec notre corps, non seulement pour en prendre soin avec tendresse, mais aussi pour honorer ce dont il a besoin au quotidien.


En fin de compte, l'exercice peut être un outil extraordinaire pour développer notre relation avec nous-mêmes, pour renforcer notre estime et notre amour de soi. À partir de cela, nous sommes plus à même de profiter véritablement de la vie en la vivant pleinement, ce que nous partagerons ensuite naturellement avec les autres.



Faire de l'exercice avec amour, c'est écouter son corps et ne jamais le pousser au-delà de ses limites.





14 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout