Rechercher
  • marylinecd

La Dépression

Mis à jour : août 29

Chaque année dans le monde près de 800.000 personnes meurent en se suicidant et le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les 15-29 ans (Organisation Mondiale de la Santé).


Selon l’OMS donc, la dépression est l’un des enjeux sanitaires les plus importants en ce moment (2020) et ses dernières statistiques sont graves : une personne se suicide toutes les 40 secondes dans le monde et pour chaque adulte qui se donne la mort il y aurait au moins 20 tentatives de suicide. Dans le monde, on compte plus de 300 millions de personnes souffrant de dépression soit une augmentation de plus de 18% de 2005 à 2015.


Cet état de fait est très préoccupant car nous avons aujourd’hui des professionnels très qualifiés dans le domaine de la santé mentale et des traitements ultra sophistiqués qui font leurs preuves et, malgré tous ces progrès, le nombre de dépressions continue d’augmenter. C’est vraiment inquiétant !


En France, près d’une personne sur 5 a souffert ou souffrira d’une dépression au cours de sa vie. C’est une maladie qui touche toutes les catégories d’âges depuis l’enfance jusqu’à l’âge avancé et affecte environ 4,5% de la population.


Toutes les 40 secondes, il y a une personne qui ne veut plus vivre dans le monde que nous avons créé et ce monde est dur, compétitif, impitoyable et eh oui, inhumain. Quand on se laisse entrainer dans ce mouvement de dureté et que l’on se laisse submerger par l’écrasante implacabilité que peut être la vie, on peut se laisser emporter par l’impuissance et la désespérance. La dépression est un sentiment de tristesse ou de vide présent presque tous les jours et toute la journée. Cette tristesse peut être accompagnée de pleurs ou de sentiments de désespoir accompagnés par un sentiment de dévalorisation qui est constant.


Cette tristesse n’a parfois pas de motif précis mais d’autres fois, il a des causes et les causes de la dépression peuvent être diverses, biologiques ou environnementales et contextuelles mais la cause principale à multiples facettes est :


  • que la personne a de la peine à faire face à ce qu’elle est en train de vivre,

  • que la situation dans laquelle elle se trouve est au-dessus de ses forces,

  • qu’elle se sent submergée par des facteurs qui échappent à son contrôle,

  • que ce qui est “à l’extérieur de nous“ (les évènements de la vie) envahit et pollue ce qui est “à l’intérieur de nous“ (l’être).


Or, nous vivons dans un océan d’énergie et nous contribuons tous à ce réservoir énergétique. Ce qui signifie que quand nous vivons dans le désintérêt de la vie et du monde, l’apathie, l’ignorance, le retrait ou la déconnexion avec nous-mêmes, nous alimentons le réservoir énergétique dans lequel nous baignons tous et ces ondes négatives nous affectent. Si nous vivons de cette façon, nous contribuons à la production de cette ambiance qui nous infecte comme un virus nous contamine.


La déconnexion à nous-mêmes est le problème. C’est le virus qui nous infecte et dont on doit guérir.


Cette déconnexion à nous-mêmes suscite la contraction qui entraine le retrait qui conduit à l’isolement qui nous fait nous désengager de la vie. Nous avons alors le sentiment bien réel que nous sommes épuisés et que notre vie n’a ni but ni sens et si nous ne faisons rien pour en sortir, c’est la porte ouverte aux pensées négatives et suicidaires.

Nous nous devons de remettre les choses en perspective car tant que nous vivrons à la merci de “l’extérieur“, notre “intérieur“ souffrira. Tant que nous vivrons déconnectés à nous-mêmes, notre vie ne pourra jamais être harmonieuse et joyeuse.


La déconnexion à nous-mêmes, à notre essence (ce qui fait notre unicité, notre spécificité) et à notre âme est endémique dans le monde et est la source de bien des problèmes. Quand nous sommes connectés à notre essence, nous prenons possession de nous-mêmes, nous entrons dans notre pouvoir et nous sommes en contact avec les belles qualités de l’âme que nous avons tous en nous : l’amour, la vérité, l’harmonie, la quiétude et la joie. Oui, nous avons tous en nous ces 5 qualités de l’âme et quand nous nous connectons à elles, nous vivons alors notre pleine santé et notre pleine vitalité.


Comment alors se reconnecter à nous-mêmes, à notre essence et à notre coeur ?


Tout d’abord, nous ne sommes pas SEULS. Nous faisons partie d’un univers bien ordonné où nous avons notre place - personne n’est en trop sur la planète - ce que je répète dans mon cabinet à toutes les personnes qui me disent ne pas trouver leur place. Ensuite, il est bon de travailler sur soi-même et sur notre “intérieur“, sentir son corps dans tous ses mouvements, en pleine conscience, entendre ses besoins, accepter sa fragilité, s’occuper de soi et pratiquer le soin de soi, méticuleusement. Le soin de soi ritualisé sur la durée donne la place à l’amour de soi qui se développe en confiance en soi qui attire une meilleure qualité d’existence.


Nous sommes tous des êtres magnifiques et notre rôle sur terre est de vivre notre potentiel dans tous ses aspects. C’est notre devoir, c’est notre évolution.






Sources :

www.la-depression.org

www.unimedliving.com

www.who.int



24 vues

Contact

136 Impasse des Roussettes

74890 Bons-en-Chablais

France

email@marylinedecompoix.com

Tel : 06 50 80 21 06

Numéro de SIRET : 52048401500018
Membre de la EPA (
Association des Praticiens Esotériques de Universal Medicine)

Coût de la séance d'une heure et demi : 65€

Aller à Universal Medicine France

NOUVEAU !

 

Séances par Skype d'une demi-heure (30€) ou d'une heure (50€) également disponibles. Demande de rendez-vous sur la page Contact. 

  • Facebook Social Icône