Rechercher
  • marylinecd

La Joie et le Bonheur, quelle est la différence ?

Donc la Joie est une qualité de l’âme et puisque l’âme réside en chacun de nous, la Joie aussi est en nous naturellement et éternellement. Cette phrase est suffisante pour nous faire réfléchir sur ce qu’est véritablement la Joie car ce n’est pas ce que l’on a l’habitude d’entendre ou de lire !


Prenons le dictionnaire Larousse par exemple et voyons ce que l’on nous dit sur la Joie : “La Joie est un sentiment de plaisir, de bonheur intense, caractérisé par sa plénitude et éprouvé par quelqu'un dont une aspiration, un désir est satisfait ou en voie de l'être : Ressentir une grande Joie. Être fou de Joie“. Dans le language courant on fait donc l’amalgame entre la Joie et le bonheur.


Mais rien n’est plus faux en vérité…


Le bonheur est par nature éphémère. C’est une allégresse, une euphorie, une exaltation qui ne dure pas. Avez-vous déjà entendu d’une personne qui est heureux tout le temps, tous les jours et toutes les minutes de sa vie ! Et bien, jamais. Or, nous expérimentons tous des moments de bonheur dans une vie et ces moments de bonheur sont pour la plupart stimulés par des évènements extérieurs à nous-même comme un compliment que l’on reçoit, un amoureux qui nous demande un mariage, la nouvelle d’une embauche après avoir postulé à un poste que l’on convoitait et de multiples occasions qui nous font chaud au coeur et qui nous donne l’illusion que la vie n’est pas si mal malgré tout. Mais après un instant de bonheur, l’enthousiasme retombe comme un soufflé et il y a souvent un vide, une période d’insatisfaction où on a l’impression qu’il ne se passe rien et l’on vit souvent dans l’attente du prochain bonheur qui va nous transporter à nouveau dans autre état d’exaltation.


Nous sommes conditionnés à rechercher l’émotion appelée bonheur qui va nous transporter mais ces moments de bonheur qui ne nous satisfont jamais dans la durée et nous oscillons entre des “hauts“ et des “bas“ dans nos émotions qui nous empêchent de sentir la profondeur incommensurable et la richesse de la quiétude éternelle.


Observons maintenant un petit enfant qui, s’il est libre d’être lui-même et qu’on ne lui impose pas les attentes, les croyances et les idéaux parentaux, exprime naturellement la lumière de l’âme à travers ses mouvements. Si nous observons attentivement sans interrompre ce qui se passe, nous constatons une légèreté naturelle et une Joie et une gaité qu’il exprime à travers tout son corps. La Joie est naturelle et fait partie de nous intrinsèquement, nous sommes légèreté et nous sommes lumière car nous venons de la lumière et notre être est composé de particules de lumière.


Les adultes que nous sommes devenus se sont souvent éloignés de cet état de Joie naturelle et de légèreté d’être et la Joie a fait place à ces moments d’excitation et de distraction que nous appelons bonheur. Mais le bonheur avec ses hauts et ses bas, ses montagnes russes d’émotions et de mouvements sont une forme de distraction qui nous éloignent de la magnificence que nous sommes naturellement. Plus nous vivons en opposition à la Joie, la Quiétude et aux autres qualités de l’âme, plus notre vie devient stressante, pesante et épuisante.


Quand on a la Joie, le bonheur devient inutile.


L’Harmonie, la Quiétude, la Joie, l’Amour, c’est ce que nous sommes intrinsèquement et quand nous sommes en union avec ces qualités de notre âme et bien notre vie prend une tournure beaucoup plus intéressante et plus riche, l’âme étant cet aspect de notre être qui donne un sens plus profond à l’existence bien au-delà de notre forme physique. Deux types d’énergie se présente alors à nous : soit nous vivons sous l’impulsion de notre âme et nous accédons à la Joie et la magnificence éternelles, soit nous choisissons une version moindre de l’existence faite de bonheurs éphémères qui laisse un vide à l’intérieur de nous et qui nuit à notre santé.


La Joie est à l’intérieur de nous, toujours. Nous n’avons pas à la chercher mais nous devons la découvrir. La Joie est là pour confirmer notre divinité, que nous sommes fait de particules de lumière divine. La Joie est bonne pour la santé et c’est le meilleur des remèdes pour une vie radieuse, riche et abondante pour nous-mêmes et les autres.



"Le bonheur n'est pas la véritable impulsion de la joie. Sur le plan énergétique, ces deux-là varient considérablement. La joie est un état supérieur, c'est-à-dire une fréquence de vibration plus élevée que le bonheur. La joie ne nécessite pas d’effort, ce n'est pas quelque chose qui se travaille, c'est plutôt une manière d'être naturellement présent en nous qui provient du cœur intérieur lui-même“.


Serge Benhayon - A Treatise on Consciousness







8 vues1 commentaire