Rechercher
  • marylinecd

La véritable signification de l’Harmonie = Nous sommes Un


Nous connaissons la définition du mot harmonie comme la combinaison de sons agréables à l’oreille et plus généralement comme le rapport heureux entre les parties d’un tout (formes, couleurs, sons, rythmes, etc.) et on l’entend aussi par l’accord des pensées, des sentiments, des volontés entre des personnes. On comprend aussi généralement les synonymes du mots harmonie comme concorde et paix.



Ce qui précède est juste dans le sens où ce sont les définitions qui sont communément admises. Mais se pourrait-il que nous puissions aller plus profondément dans l’exposé de ce magnifique concept qu’est l’harmonie ?



Alors allons-y !



L’Harmonie fait partie des cinq qualités divines de l’âme ( https://www.universalmedicinefrance.com/l-ame). Les quatre autres sont l’Amour, la Vérité (énergétique), la Quiétude et la Joie. Ces qualités sont exquises et expriment la pureté de l’âme qui nous montre toujours le chemin à suivre. Aussi quand nous sommes en présence de l’harmonie, de l’amour (inconditionnel), de la quiétude, de la vérité et de la joie véritables, nous ressentons une ineffable confirmation de l’existence de Dieu, en tout cas d’un principe grandiose et de la source de tout.



L’harmonie est par essence une vibration énergétique guérisseuse et la disharmonie est une vibration énergétique qui est nuisible. Il y seulement deux sortes d’énergie : l’énergie d’amour et d’harmonie qui est bonne pour nous et qui guérit ou l’énergie de disharmonie qui nuit et fait du mal. C’est soit l’une, soit l’autre et il n’y a pas de position intermédiaire. Donc quand quelqu’un va nous prendre dans ses bras, soit l’énergie vibratoire utilisée va nous faire du bien, soit cela nous fait du mal, c’est soit l’un ou soit l’autre.



Nous faisons tous partie du grand Tout, chaque personne sur cette terre, 7 milliards 7 cent millions d’individus et nous sommes tous unis dans ce grand Tout. Nous respirons le même air, partageons le même espace, marchons sur le même sol, utilisons les mêmes ressources naturelles de la planète. Ceci nous unit immanquablement, qu’on le veuille ou non. Mais généralement nous ne le voyons pas et nous n’en avons pas conscience.



Par conséquent, nous voyons bien autour de nous que peu de choses sont vraies et que nous avons perdu de vue le fait que nous faisons tous inéluctablement partie d’un grand Tout et que nous sommes pas les éléments individuels, séparés et paumés qui nous mènent à rechercher désespérément ce qui pourrait mettre fin à la douleur de la séparation à l’état d’harmonie et de quiétude que nous sommes intrinsèquement.



En bref, l'Harmonie confirme qu'à l'intérieur de chaque particule de notre corps physique se trouve la connaissance absolue de ce que cela signifie de vivre la lumière et l'amour de l'âme dans et à travers notre forme humaine.



Se séparer de cette vérité énergétique, c'est inviter dans notre corps et notre être une tension ou un stress - une note de discorde qui nous fait sans cesse rechercher un soulagement et à nous contenter de substituts tels que la paix qui agissent comme une solution de fortune à court terme et ne font rien pour réparer la division que nous avons causée en vivant moins que l'amour que nous sommes.



Tant que nous chercherons la paix nous ne serons pas en harmonie. La paix c’est l’arrêt de la guerre, des hostilités. Mais la paix peut être signée mais la guerre est encore là dans nos vies dans la critique, le haine, la jalousie, la comparaison, le dédain, le mépris. L’harmonie, c’est considérer que nous sommes tous frères, que nous faisons tous partie d’un grand Tout et que quand on est dans cette conscience, il nous est impossible de haïr l’autre au point de lui déclarer la guerre.



Lorsque nous prenons conscience du fait que nous sommes tous des parties égales d'un Tout bien plus grand et plus vaste, nous commençons à nous mouvoir et à bouger uniquement à un rythme qui correspond plus au rythme dont nous sommes issus, le rythme de notre âme. En d'autres termes, nous commençons à nous synchroniser au flux de la vie. C'est ainsi que nous finissons par nous rapprocher de l'harmonie qui réside naturellement en nous et que nous commençons à vivre une vie pleinement harmonieuse, basée sur l’amour inconditionnel. Notre corps reflète alors ce choix.



Ainsi, la véritable harmonie est la capacité de chaque partie du Tout à se connecter, à s'exprimer et à travailler avec le Tout dont elle fait partie. Ce n'est que lorsque nous mettrons fin à l'illusion que nous vivons séparés les uns des autres et que nous mettrons fin à la compétition et à la comparaison dans lesquelles nous sommes tellement empêtrés, que nous nous permettrons d'entendre à nouveau nos cœurs battre à l’unisson les uns avec les autres. De cette façon, plus nous exprimons qui nous sommes, plus "ce que nous ne sommes pas" est dissout et l'harmonie est rétablie comme notre façon la plus naturelle d'être et de vivre.



Nous sommes un et indivisible et plus nous sommes en phase avec cette vérité énergétique, plus nous serons en harmonie pour l’éternité.




"Si nous avions vécu les enseignements de Siddhartha Gautama, Pythagore, Platon, Patanjali, Jésus et bien d’autres tels qu’ils ont été vécus et dispensés en leurs temps, nous serions aujourd’hui une race humaine unie vivant dans l’amour et l’harmonie dans le parfait équilibre que ces qualités suscitent.“

Serge Benhayon - An Open Letter to Humanity, p 457


24 vues0 commentaire